AccueilBackgroundFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Règles & Topics Utiles

Contexte, etc sur le nouveau forum

Règles

Contact

Inscription sur le nouveau forum

Derniers sujets
» Bureau de Jonathan Angel
Mer 10 Avr 2013 - 22:13 par Chimere

» Jonathan Angel {MJ : Chimere}
Dim 3 Fév 2013 - 0:38 par Chimere

» [validé] Jonathan Angel
Jeu 22 Nov 2012 - 17:07 par Odyssee

» James "Pup'" Hockney {MJ : Chimere}
Lun 12 Nov 2012 - 13:11 par Chimere

» Inventaire & Compétences & Accomplissements de Christie Martinez
Mar 30 Oct 2012 - 1:58 par Christie Martinez

» Christie Martinez
Mar 30 Oct 2012 - 1:17 par Christie Martinez

» [validé] Christie "Kitty" Martinez
Dim 28 Oct 2012 - 23:27 par Odyssee

» [refusé] Al Fitzpatrick
Sam 20 Oct 2012 - 11:12 par Odyssee

» [validé] Terry "Sky Eyes" Copeland
Mer 10 Oct 2012 - 22:38 par Odyssee

» Inventaire & Compétences & Accomplissements de James "Pup'" Hockney
Lun 1 Oct 2012 - 20:37 par James Hockney

» [validé] James Hockney
Lun 1 Oct 2012 - 12:06 par Odyssee

» [validé] Chester Dempsey
Sam 29 Sep 2012 - 16:25 par Chester Dempsey

» Inventaire & Compétences & Accomplissements de Chester Dempsey
Jeu 27 Sep 2012 - 12:38 par Chester Dempsey

» Chester "Tool" Dempsey {MJ : Architecte}
Jeu 27 Sep 2012 - 12:28 par Chester Dempsey

» John Carlton
Lun 10 Sep 2012 - 14:10 par Architecte

» Laura Jane Strathford {MJ : Chimere}
Dim 12 Aoû 2012 - 17:04 par Chimere

» FELICITATIONS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Mer 8 Aoû 2012 - 21:03 par Jack Curtis

» Retour d'une ordure
Mar 24 Juil 2012 - 0:11 par Odyssee

» Inventaire & Compétences & Accomplissements de Laura J. Strathford
Jeu 19 Juil 2012 - 20:51 par Laura J. Strathford

» Laura Jane Strathford - Fiche de présentation
Mer 18 Juil 2012 - 23:12 par Odyssee


Partagez | 
 

 Appartement de Bernie O'Callaghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernie O'Callaghan
- Débutant(e) -


Nombre de messages : 21
Age : 23
Age du Perso : 43 ans
Voie du Perso : Avocat
Argent Courant : 2500$
Date d'inscription : 04/04/2010

Données Personnelles
Réputation pro:
20/1000  (20/1000)
Réputation perso:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Appartement de Bernie O'Callaghan   Lun 5 Avr 2010 - 13:49

Bernie composa le digicode avec quelques difficultés, et poussa la porte blindée de l'immeuble en soufflant comme un porc. Ces crétins du syndic avaient, pour des raisons de sécurité, remplacé une porte en chêne massif datant du début du siècle pour une espèce de gigantesque morceau de métal gris et moche, qui pesait au moins cent kilos et qui, en plus d'être impersonnelle, était impossible à ouvrir. Et pendant ce temps-là, l'ascenseur était toujours en panne...D'un pas pesant, l'avocat saoul comme une barrique grimpa lentement les cinq étages qui le séparaient de son petit chez-lui. Une journée sacrément difficile, qui lui avait fait vider les deux tiers d'une bouteille de brandy avant cinq heures de l'après midi. Désormais, il n'était pas loin de 18h30, et les brumes de l'alcool continuaient de lui obscurcir le cerveau.

Une fois arrivé devant la porte de son appartement, il prit une cigarette et l'alluma négligemment. Son voisin immédiat, un sosie de Ned Flanders dont il oubliait toujours le nom, et dont les gosses faisaient un bruit pas croyable pendant leurs réunions de scouts, son voisin donc, lui avait déjà fait quinze fois remarquer qu'il était interdit de fumer dans les lieux communs. La dernière fois, n'y tenant plus, Bernie lui avait répondu par un doigt d'honneur et une insulte vaguement grommelée. Depuis, Ned essayait en vain de le faire virer de son appartement, et en tant que chef du syndic, il vitupérait à longueur de réunions sur son dos, tentant de créer une fronde de tout l'immeuble contre "l'Indésirable". En contrepartie, Bernie avait pour habitude d'écraser ses mégots sur le paillasson "Home Sweet Home" de son ennemi, ce qu'il fit d'ailleurs avec une délectation peu commune, avant de rentrer chez lui en poussant un soupir de contentement.

L'avocat avait toujours été aveugle au bordel innommable qui régnait en général dans tous les lieux qu'il habitait. Dans l'entrée où il se tenait en rallumant une cigarette, un vélo d'appartement (vestige de l'époque où il pensait à perdre du poids) bloquait le passage entre deux étagères remplies de bouquins de droit et de Playboys datant d'un peu plus de cinq ans. Dans le salon, les cartons de pizzas et les boites de nourriture japonaise côtoyaient sans vergogne les éditions limitées de Penthouse, les paquets de clopes
vides et les cadavres de bouteilles et de verres posés un peu partout. Le seul endroit à peu près vierge de tous déchets était un gigantesque écran plasma d'au moins un mètre de large, sa dernière petite folie. Sans prêter attention à l'état de sa salle de bain, qui frisait l'apocalypse, ni à celle de sa chambre, dans laquelle on n'apercevait aucun espace de sol, perdu sous les fringues, les bouteilles et les magazines pornos, Bernie chercha son répondeur, qui se révéla recouvert d'un emballage de bagel, et constata qu'il avait trois messages en attente. Il partit donc se resservir un verre, tout en lançant la machine.

"- Monsieur O'Callaghan, c'est Morgan Priesley, de chez HSBC. Vous n'êtes pas venu au rendez-vous que nous avions fixé vendredi dernier, mais je me dois de vous rappeller que le découvert de vos trois cartes de crédit a atteint le palier maximum autorisé, et que nous devons par conséquent nous voir pour fixer..."

"Message supprimé"

"- Bonjour monsieur O'Callaghan, c'est Samantha, de la maison des Magnolias. Nous avons eu un petit incident avec votre papa, il s'est euh...enfui en pleine nuit, et nous ne l'avons retrouvé qu'après trois heures de recherches. Nous avons pris soin de lui, évidemment, et il n'a rien du tout, il est juste un peu en état de choc, mais nous avons préféré vous prévenir. Nous n'avons réussi à joindre ni vous ni votre frère, alors si vous pouviez rappeler, ce serait gentil. Voilà, bonne journée-BIIIIIP"


Bernie soupira intérieurement. Evidemment qu'elle n'avait pas réussi à joindre son connard de frère. Il était parti se dorer la pilule en Floride pendant trois semaines avec toute sa petite famille, sans même prévenir leur père, qui avait appelé Bernie à trois heures du matin en lui demandant d'un ton implorant d'empêcher son frère de s'engager dans la Navy, sans quoi il se ferait tuer par les Viets dès son arrivée et causerait du chagrin à sa mère. Quand le vieux Donald délirait comme ça, en pleine perte de repères, Bernie maudissait son frère d'être le fils prodigue auquel on pardonnait tout. Tandis que Tim habitait à une heure de voiture de l'hospice leur père, il lui rendait moins souvent visite que Bernie, qui devait à chaque fois payer un billet aller-retour. C'était pesant, pesant...

"- Salut Bernie, c'est Bill à l'appareil. Tu devineras jamais où je suis. A Las Vegas, mon pote ! J'ai déjà claqué plus de dix mille dollars, et je suis pas près de m'arrêter. Rejoins-moi, mon pote, prends ton congé et viens faire la fête ! J'ai jamais vu de putes aussi enthousiastes ! Bordel, le divorce ça a du bon ! Bon, rappelle-moi, mec, viens écouter le bonheur de ton vieux Bill...Arrivederci !-BIIIP"


Sans prendre la peine d'éteindre le répondeur, Bernie déblaya le canapé, s'affala, la bouteille de J&B à la main, et alluma la télévision. En quelques minutes, il s'endormit devant une énième rediffusion de Walker Texas Ranger, un verre à moitié vide sur la jambe et une clope même pas allumée dans la bouche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
- MJ -


Nombre de messages : 849
Age : 36
Date d'inscription : 20/11/2009

Données Personnelles
Réputation pro:
1000/1000  (1000/1000)
Réputation perso:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Appartement de Bernie O'Callaghan   Mar 6 Avr 2010 - 9:52

Alors que Chuck Morris profitait du ralenti pour later mollement les méchants le téléphone sonna.

Bernie était trop amorphe pour y prêter attention, mais la voix qui retentissait dans le répondeur finit par l'interpeller.

Elle appartenait à Fred WILLIAMSON l'employeur de O'Callaghan. C'était un avocat d'un cinquante d'an qui s'était spécialisé dans les affaires sexuelles : harcélement, voyeurisme, viol..... mais toujours du coté des accusés. Cet homme avait dû faire plus de mal aux femmes que tous les talibans réunis.

A présent il était sur la pente descendante. Ca faisait sans doute des années, qu'il n'avait pas ouvert un bouquin de droit. Il se contentait de sortir des belles phrases larmoyates devant les jurés et jouer sur son aspect de gentil grand-père. Et le plus dingue est que ses cabotinages marchaient parfois.

Heureusement d'ailleurs car il ne fallait pas compter sur l'équipe de bras cassés, qu'il s'était constitué par avarice et je-m'en-foutisme dans son cabinet.

"Décroche Bernie un miracle viens de se produire." Dit-il avec des intonations très appuyées voir trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernie O'Callaghan
- Débutant(e) -


Nombre de messages : 21
Age : 23
Age du Perso : 43 ans
Voie du Perso : Avocat
Argent Courant : 2500$
Date d'inscription : 04/04/2010

Données Personnelles
Réputation pro:
20/1000  (20/1000)
Réputation perso:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Appartement de Bernie O'Callaghan   Mar 6 Avr 2010 - 11:31

Un peu trop saoul pour constater une quelconque variation d'intonation, Bernie ne fit qu'entendre la voix de son immoral patron, et ses connexions synaptiques agirent pour lui en lui susurrant à l'oreille qu'il valait peut-être mieux répondre au boss de temps en temps. Il se retourna mollement sur lui-même, et tendit la main pour agripper le téléphone. Tout en allumant la cigarette éteinte qui lui pendait à la bouche, il cala le combiné contre son cou et grommela :

"- Mon gros Freddy, t'viens d'me réveiller, alors j'espère que ton putain d'miracle c'est qu'la sainte Vierge vient de t'apparaitre nue, offerte, couverte de beurre de cacahouète et sans vergetures pour prendre un job au cabinet, sinon j'raccroche..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
- MJ -


Nombre de messages : 849
Age : 36
Date d'inscription : 20/11/2009

Données Personnelles
Réputation pro:
1000/1000  (1000/1000)
Réputation perso:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Appartement de Bernie O'Callaghan   Mar 6 Avr 2010 - 23:33

"Tu sais bien que les seules femmes qui franchissent le seuil du cabinet sont des féministes hytériques en voulant à mon intégrité physique." Répondit d'abord Fred.

"Non le miracle dont je te parle est bien plus incroyable que cela. On a demandé après toi. Et pas comme d'habitude du genre : je veux un avocat n'importe lequel. Ton nom a été expressement mentionné. En plus le type a payé d'avance. Bon je n'ai pas le temps de te donner tellement des précisions. Tu dois assister un certain Benjamin Templesmith, qui est en garde à vue au SPD Center pour détention de drogue. Alors tu te magnes et ne sois pas comme d'habitude, c'est-à-dire sobre, propre, et compétent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernie O'Callaghan
- Débutant(e) -


Nombre de messages : 21
Age : 23
Age du Perso : 43 ans
Voie du Perso : Avocat
Argent Courant : 2500$
Date d'inscription : 04/04/2010

Données Personnelles
Réputation pro:
20/1000  (20/1000)
Réputation perso:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Appartement de Bernie O'Callaghan   Mer 7 Avr 2010 - 17:04

Bernie éternua dans le combiné, et répondit :

"- Je savais bien que mes incroyables capacités de juriste seraient un jour reconnues par les plus grands de ce monde. Bonne soirée boss."

Il demeura affalé dans le canapé encore dix bonnes minutes avant de parvenir à s'en extraire. D'un pas mal assuré, il gagna la salle de bain, où il regarda son visage et ses vêtements fripés, avant de prendre deux gélules "tonifiantes" que lui avait refilé un de ses clients. Le type en question venait d'ex-Allemagne de l'Est, et Bernie s'était vaguement posé la question de la teneur en engrais chimiques de ce remède-miracle, mais avait finalement considéré les pilules comme des trucs gratuits, efficaces et ne provoquant quasiment pas de brûlures d'estomac. Sans même prendre la peine d'arranger le désastre de son allure, il prit sa serviette et sortit en claquant la porte. Sur le palier se tenait la femme de Ned et deux de leurs innombrables gosses bien élevés, auxquels il adressa un "Bonsoir les enfants" sur un ton pervers qui fit frémir la maman. Celle-ci rentra vite ses mioches dans l'appartement d'un air affolé.

Bernie s'esclaffa et entama sa longue descente des escaliers. Les pilules commençaient à faire effet : la brume de son esprit se dissipait, les lumières étaient plus vives, les contours plus nets. Satisfait de lui, il poussa l'immonde porte en sifflotant, et héla un taxi qui passait par là comme par miracle. Direction le SPD Center...

Arrow Accueil du SPD Center
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartement de Bernie O'Callaghan   Aujourd'hui à 2:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement de Bernie O'Callaghan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» L'appartement de Lee [Description]
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seattle Police Department, RPG :: Archives :: RP :: Domiciles-
Sauter vers: